Brève – L’intelligence artificielle dans les banques

Comme le dit Nicolas Sekkaki, président d’IBM France, « les banques doivent réinventer la façon dont elles passent d’une culture produit à une expérience client ». L’Intelligence Artificielle intervient comme un outil de perfectionnement dans leurs processus d’évolution, et pourrait rapporter plusieurs centaines de milliards de dollars de revenus d’ici 2020. Vous l’aurez compris, l’IA est un outil révolutionnaire pour les banques. Elle permet entre autres de réduire :

  • les risques de fraudes en les détectant avec plus de précision ;
  • les cyberattaques, avec sa capacité à en détecter les prémices pour alerter les responsables de la sécurité informatique ;
  • les coûts opérationnels et les taux d’erreurs, optimisant ainsi la satisfaction client.

En améliorant ainsi la productivité, elle a également un impact positif pour les collaborateurs qui peuvent alors évoluer vers des activités à plus forte valeur ajoutée. Cette technologie représente donc un avantage stratégique. Cela dit, la mise en place adéquate d’un tel système peut s’avérer complexe. Même si les banques sont prédisposées au déploiement d’outils à base d’IA, la mise en place de solutions par le biais de cette technologie nécessite des profils spécifiques.

 

Brève rédigée par Yasmine, consultante Finaxium.

Lire l’article commenté par Yasmine -> L’intelligence artificielle dans la banque  : des perspectives freinées 

Yasmine, consultante Finaxium