Conférence

5 bonnes raisons d’aller à votre premier Devoxx ;-)

20 mai 2016

Le 22-23 avril dernier, j’ai étais à mon premier Devoxx Paris, conférence généraliste dédiée aux développeurs. Depuis quelques années, le DevOps y est à l’honneur en plus des autres thèmes IT. Comme j’ai particulièrement apprécié ces deux jours, voici 5 bonnes raisons pour vous dire pourquoi je serai au rendez-vous l’année prochaine.

  1. Pour faire de la veille : Avoir une idée des technologies, des nouveaux logiciels et process qui ont le vent en poupe. Cloudbees a par exemple présenté la version 2 de Jenkins.
  2. Il y a à boire et à manger : dans le sens littéral et figuré du terme : boissons chaudes à volonté tout au long des stands. Côté thèmes de conférence, le choix est très fourni!
  3. On peut rencontrer d’anciennes connaissances. Du coup, on profite pour distribuer sa carte de visite Nexeo et renforcer son réseau.
  4. On reçoit de nombreux cadeaux : sacs à dos, T-shirt et stylos avec pointeur laser (Je me demande encore maintenant à quoi cela va me servir…). C’est classique vous me direz mais ça fait quand même plaisir de partir les mains pleines.
  5. Pour la qualité des sessions: Les intervenants ont des profils différents (architectes, CTO, experts en sécurité, développeurs…), d’horizon différents (cabinets de conseil, éditeurs de logiciel, Start up, …). Un exemple : DevOps vu par un hacker. L’intervenant, expert en sécurité, expliquait qu’on a réduit la boucle de feedback entre les métiers, les développeurs et les opérationnels grâce au mouvement DevOps. Top! Mais il regrette que l’on laisse trop souvent la sécurité en dehors de cette boucle. Selon lui, on gagnerait à rapprocher les hackers et les développeurs pour améliorer et sécuriser les codes.

Bref, rendez-vous l’année prochaine!

Djamali Ali Baha Bakar

Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera modifié par le site si besoin.

À lire également

Les Web Services d’Amazon (Amazon Web Services), c’était le thème qu’abordait ce summit annuel : une panoplie…

Comme beaucoup, j’ai commencé le blue book d’Eric Evans sans jamais le finir… Je le trouvais trop…

Le 22-23 avril dernier, j’ai étais à mon premier Devoxx Paris, conférence généraliste dédiée aux développeurs. Depuis…